Le Munchkin

Le Munchkin est un chat à pattes courtes. Il s’agit d’une race de chat relativement nouvelle dont les pattes typiquement courtes sont causées par une mutation génétique apparue naturellement.

Munchkin standard et non standard

Le Munchkin est bien sûr connu pour ses petites pattes, c’est ce qu’on appelle un munchkin standard, mais il faut savoir que sur une portée, seule la moitié des chatons (en moyenne) nait avec des pattes courtes, et l’autre moitié a des pattes tout à fait normales, c’est un munchkin non standard.

Tous les deux, standards et non standards ont bien entendu les mêmes caractéristiques de tempérament, à savoir un véritable chien/chat très proche de ses humains!

Malheureusement, les munchkins sont surtout recherchés pour leurs drôle d’aspect de chat-basset, et la plupart des gens ignorent souvent qu’il existe aussi en version pattes longues, et les non standards sont donc souvent laissés de côté ce qui est bien dommage car ils sont tout aussi craquants et drôle que leurs frères et sœurs standards!

L'histoire du Munchkin

Il y eu beaucoup de controverses autour de la race lorsqu’elle a été reconnue pour la première fois par l’International Cat Association (TICA) en 1995, les critiques exprimant leur inquiétude concernant les problèmes potentiels de santé et de mobilité. On sait aujourd’hui que ces inquiétudes étaient infondées et que la taille des pattes du Munchkin n’affecte absolument pas sa mobilité et ne le prédispose à aucune maladie de type arthrose ou autre. C’est même au contraire une race très saine exempte des maladies génétiques connues dans les autres races.

Fait amusant: Le nom « munchkin » dérive des habitants minuscules du pays Munchkin de l’écrivain L. Frank Baum, originaire du roman de 1900,  The Wonderful Wizard of Oz : Le Magicien d’Oz.

On trouve la trace de chats à pattes courtes dès les années 1930 en Angleterre. Les rapports indiquent que ces chats à pattes courtes ont survécu pendant plus de quatre générations avant que la seconde guerre mondiale ne fasse des ravages sur la population de chats en Europe.

Cependant, la race Munchkin d’aujourd’hui commence en Louisiane. En 1983, la professeur de musique Sandra Hochenedel a trouvé deux chattes essayant d’échapper à un bouledogue cachées sous une camionnette. Elle les a secourues, les a ramenées à la maison et s’est ensuite rendu compte qu’elles étaient toutes les deux à pattes courtes et gestantes. Elle en a donné un, mais a gardé l’autre, une chatte noire nommée Blackberry.

 

Après que Blackberry eut sa première portée, Sandra a donné l’un des chatons à son amie Kay LaFrance, qui vivait également en Louisiane dans la ville de Monroe. Les chats de LaFrance avaient librement accès à l’extérieur et n’ont pas été sterilisés, ce qui signifie qu’une population sauvage de Munchkins s’est rapidement formée autour de Monroe. Ces Munchkins rivalisaient apparemment très bien avec les chats à longues pattes pour les proies et les opportunités d’accouplement.

Sandra et Kay ont alors décidé de contacter le Dr Solveig Plflueger, président du comité de génétique du TICA. Elle a déterminé que les jambes courtes étaient le résultat d’une mutation génétique dominante affectant les os longs des jambes, semblable aux bassets ou aux teckels chez les chiens. La mutation elle-même s’est apparemment produite spontanément dans le pool génétique félin.

Caractéristiques et Standard

 

Si la race a d’abord été sélectionnée à partir de chats sans pedigree, elle a ensuite été enrichie par l’apport de diverses races. Il est toutefois important que le type du Munchkin reste modéré, proche de celui de l’European Shorthair. La tête est en forme de triangle adouci. Le nez est le plus souvent droit. Les yeux, en forme de noix, sont placés en biais. Moyennes, les oreilles sont larges à la base et assez espacées l’une de l’autre. De type semi-foreign, le corps est de taille moyenne à grande et s’inscrit dans un rectangle. Courtes et solides, les pattes doivent être le plus droites possible, avec une ossature moyenne et une bonne musculature. La queue est de longueur moyenne et va en s’effilant vers un bout arrondi. Il existe deux variétés de Munchkin : l’une à poil court, l’autre à poil long. Toutes les couleurs de robes sont admises.

A l’Envol Munchkin, nous travaillons surtout les poils longs, en essayant d’avoir des coloris assez diversifiés. Nous recherchons également des yeux bleus, soit sur des chats point, soit sur des chats colorés & blancs, ce qui est beaucoup plus rare.

 

cat_munchkin

Tempérament du Munchkin

Le Munchkin est en fait un chat très actif, qui adore courir et jouer avec tout ce qu’il trouve. Il est réputé pour conserver son caractère de chaton même à l’âge adulte. Il est joueur et amical avec les autres animaux. Le Munchkin est un animal très attachant, énergique et joueur. C’est aussi un chat sociable, qui s’entend aussi bien avec ses congénères que les chiens, et qui est très patient avec les enfants. Cela dit, le Munchkin aime être respecté. Il est important de respecter les signes que votre chat vous envoi.

Le Munchkin est très proche de ses maîtres et il leur témoigne une grande tendresse. Il se montre toujours très doux et affectueux, et il n’hésitera pas à venir sur les genoux de ses maîtres. Il n’aime pas la solitude. Il vaut mieux qu’il ait un compagnon afin de lui assurer une présence constante et d’assouvir son besoin de jouer.

Génétique

Le gène munchkin est autosomique dominant . Les embryons homozygotes pour le gène munchkin ne sont pas viables en raison de la létalité des gènes et ne se développent pas dans l’utérus. Seuls les chatons hétérozygotes pour le gène munchkin se transforment en chatons munchkin à pattes courtes viables. Parce que seuls les chats hétérozygotes munchkin sont capables de transmettre le gène, toutes les portées avec au moins un parent munchkin ont la possibilité de contenir des chatons avec les phénotypes: à pattes courtes ou à pattes normales (appelées munchkin non standard), avec le génotypes de Mm ou mm, où M est le trait pour les jambes courtes et m est le trait pour les jambes longues. L’accouplement de deux parents Munchkin, Mm x Mm, a la chance de produire ces descendants: 25% MM – un chaton non viable, 50% Mm – pattes courtes, 25% mm – normal. La portée qui en résultera sera 2/3 mm à pattes courtes et 1/3 mm à normale.

Les carrés de Punnett , dans lesquels le M représente le gène munchkin dominant et le m représente le gène normal récessif, peuvent être utilisés pour illustrer les chances d’un accouplement particulier résultant en un chat à pattes courtes.

Les chatons portant deux copies du gène munchkin ( MM ) ne se développeront pas dans l’utérus. Les chatons portant un gène munchkin et un gène normal ( Mm ) seront des munchkins à pattes courtes. Les chatons portant deux gènes normaux ( mm ) seront normaux. Les chatons Mm munchkin pourront transmettre le gène munchkin à leur propre progéniture. Les chatons normaux mm ne le seront pas, car ils n’ont pas de copie du gène munchkin.

Accouplement de deux munchkins standards :

Pour chaque chaton conçu à partir de cet accouplement, il y a 25% de chances qu’il ne se développe pas, 25% de chances qu’il soit normal et 50% de chances qu’il soit à pattes courtes.

Accouplement d’un munchkin standard avec un munchkin non standard  :

Pour chaque chaton conçu à partir de cet accouplement, il y a 0% de chance qu’il soit homozygote pour le gène munchkin, 50% de chance qu’il soit normal et 50% de chance qu’il soit munchkin.

Interessé pour adopter un chaton munchkin?

Venez voir si nous avons des chatons disponibles en ce moment.